It’s over for me

News from Ibonoco

« Tout a une fin, même l’enfer. »

Tahar Ben Jelloun (طاهر بن جلون), né en 1947, est un écrivain, poète et peintre franco-marocain. En 1987, il sera lauréat du prix Goncourt pour son roman La Nuit sacrée.

« Everything has an end, even hell. »

Tahar Ben Jelloun (طاهر جلون), born in 1947, is a Franco-Moroccan writer, poet and painter. In 1987, he won the Goncourt prize for his novel La Nuit sacrée.

Voir l’article original

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s