I want to sing for you!

News from Ibonoco

Leopold, dis-m’en un peu plus sur ton nouvel amour, tu sais bien, celui qui te fait vibrer toute la journée et rêver toutes tes nuits, celui qui te fait chanter l’amour… Parle-moi encore de toi et d’elle. Tu sais : elle ! Celle que tu appelles Signare, Madame en portugais… 

CHANTS POUR SIGNARE

(pour flûtes)

Une main de lumière a caressé mes paupières de nuit
Et ton sourire s’est levé sur les brouillards qui flottaient
   monotone sur mon Congo.
Mon cœur a fait écho au chant virginal des oiseaux d’aurore
Tel mon sang qui rythmait jadis le chant blanc de la sève
   dans les branches de mes bras.
Voici que la fleur de brousse et l’étoile dans mes cheveux et le
   bandeau qui ceint le front du pâtre-athlète.
J’emprunterai la flûte qui rythme la paix des troupeaux
Et tout le jour, assis à l’ombre de tes cils…

Voir l’article original 372 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s