Orcades en eaux troubles de John-Erich Nielsen

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Orcades en eaux troubles de John-Erich Nielsen Paru le 30 juin 2018 Edition Head over Hills (274 pages) 145 x 225cm.

4ème de couverture :

 À la pointe de l’Écosse, les îles Orcades se dressent dans le brouillard, tel un ultime rempart face à l’immensité glacée de l’Atlantique nord. C’est ici que l’Homme a dispersé la plus grande concentration de sites préhistoriques en Europe, comme s’il voulait affirmer sa présence au coeur d’une nature sauvage. Aujourd’hui pourtant, la sauvagerie est humaine : car aux Orcades, parmi les selkie-folks, ces femmes-sirènes qui noient leur mari, au milieu des sombres épaves de Scapa Flow, des drakkars en flammes, ou de la folie du jeu de Ba’, difficile de déterminer si Tara Buchanan est coupable du meurtre de son époux, un sous-marinier officier de la Royal Navy. Par ailleurs, son amie Elaine Peterhead, la seule qui pouvait l’innocenter, a disparu…

Voir l’article original 426 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s