Chasseur chassé (La tentation, Luc Lang)

Pamolico

Luc Lang joue avec le temps, avec les mots et les sons qu’il transforme de ses mains de magicien. Son héros, François, est un chasseur un peu désabusé, père de deux grands enfants, marié à une femme volubile, étrange. Son refuge, c’est le relais de chasse qui est dans la famille depuis plusieurs générations, c’est la nature, la forêt, les odeurs d’humus, de mousse et de gibier, le feu qui craque dans la cheminée et des pâtes au chevreuil dans son assiette. Mathilde et Mathieu sont loin, tant dans l’espace que dans l’esprit : lui y pense sans cesse, eux non, ils ont oublié ce père chirurgien, l’ont enfermé dans ces montagnes et ces bois, ont cloisonné leur esprit pour se concentrer sur leur compagnon respectif : un mannequin pour Mathieu et un gros porte-monnaie pour Mathilde. La mère, elle, se concentre sur le Christ, sur les couvents où elle…

Voir l’article original 335 mots de plus

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s