La confrérie des louves de Florence Rhodes

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : La confrérie des louves de Florence Rhodes. Paru le 25 juin 2019 aux éditions du Caïman ; 16 euros ; (390 pages) ; 12 x 19cm

4eme de couverture :

Quatre amies d’enfance aux personnalités très différentes, Maud, Clara, Denise et Clémence, se réunissent un soir de janvier pour un dîner entre filles. Rien d’inhabituel, si ce n’est que ce soir-là, un témoin l’atteste, l’une d’elles vient d’assassiner le mari de Denise, le bel Edouard Schaeffer, un homme aussi charmant que vénéneux.

Au moment où ses propres squelettes sont délogés de leur placard, le commandant Hamelin dispose de moins d’une semaine pour découvrir laquelle de ces quatre femmes, qui avaient toutes une bonne raison de tuer Schaeffer, est passée à l’acte et quel secret du passé lie à jamais ses suspectes.

Composé de sept chapitres correspondant chacun à un jour d’une semaine effrénée, La Confrérie des louves…

Voir l’article original 334 mots de plus

Critique Trainés sur le bitume de S. Craig Zahler

BOULEVARD DU CINEMA

Réalisateur 

S. Craig Zahler

Avec

Mel Gibson, Jennifer Carpenter, Vince Vaughn, Laurie Holden, Michael Jai White, Don Johnson…

Durée 

2H38

Sortie 

31 Juillet 2019 en VOD

Le Pitch

Deux policiers sont suspendus pour usage abusif de la force après une arrestation musclée. A court d’argent, ces deux représentants de l’ordre basculent de l’autre côté de la loi pour s’arroger une compensation. Ils prennent en filature de dangereux braqueurs de banque afin de s’emparer de leur futur butin.

 Bande Annonce 

Mon Avis 

Polar terriblement nerveux, tout simplement impressionnant. La richesse des personnages est remarquable, le duo Mel Gibson et Vice Vaughn est vraiment très beau. La prestation de Jennifer Carpenter est absolument magnifique. C’est sincèrement très bien écrit, aussi savoureux dans l’humour noir que comme dans les moments anodins de la vie, un petit côté Tarantino dans l’écriture. Le film est aussi crépusculaire que Police Fédérale Los Angeles de William…

Voir l’article original 25 mots de plus

Panurge

L’affaire Violette Nozière de Julien Moca et Franck Leclercq

Ju lit les mots

Parution : 28 septembre 2012 – Éditeur : De Borée – Pages : 48 – Genre : affaire criminelle, bande dessinée

C’est grâce à Youboox, application de lecture, que j’ai pu lire cette BD. Le hasard, fait bien les choses, car j’aime bien les affaires criminelles.

L’idée d’aborder les affaires criminelles sous forme de bande dessinée est très intéressante, même si le format, court, ne permet pas d’approfondir le sujet. Cela reste une bonne mise en bouche qui m’a poussé à me renseigner sur l’empoisonneuse et parricide, cette jeune fille ordinaire qui va accomplir l’impensable.

L’affaire a bouleversé l’opinion publique et permis d’aborder le tabou de l’inceste. Les journalistes, les artistes, les hommes politiques, s’opposent. Certains croient aux accusations formulées contre son père et d’autres hurlent leur haine de la jeune fille.

Elle sera condamnée à mort, mais sa peine sera commuée par le président à la perpétuité avant d’être…

Voir l’article original 50 mots de plus

Saia, Guillaume Madelpuech

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : SAIA de Guillaume Madelpuech. Paru le 04 mai 2019 chez Kephas  9.99 € -(242 pages pour la version numérique)

 4ème de couverture :

La troisième guerre du Golfe aura-t-elle lieu ? Un attentat contre un centre de recherche en intelligence artificielle du titan de l’internet Nohôs, à Dubaï, menace d’entraîner toute la région dans un redoutable engrenage géopolitique. Une course contre la montre s’organise sur fond de guerre informatique, de crise financière et de manœuvres diplomatiques et militaires.

Sophie, brillante chercheuse en intelligence artificielle, Hamad, pilote de F-16 émirien et Zac, jeune banquier New Yorkais arriveront-t-ils à démêler le vrai du faux, et à empêcher l’inévitable ?

Un thriller politico-militaire qui jette une lumière originale sur les relations entre GAFA et grandes puissances, et qui propulse le lecteur au coeur des arcanes du pouvoir et face aux plus grands défis de notre temps…

L’auteur : Guillaume Madelpuech…

Voir l’article original 507 mots de plus

💖 Prête-moi ton livre #4 : La vie est belle et drôle à la fois, Clarisse Sabard

Des plumes et des livres

La vie est belle et drôle à la fois

Broché – 304 pages
Publié le 16 octobre 2018
Editions Charleston
– Livre prêté –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

« Il me reste quelques rêves à réaliser et le moment est venu de m’y atteler.
Je vous aime très fort.
À très bientôt !
Maman. »

Léna n’en revient pas. Comment sa mère, qui l’a convoquée pour passer Noël dans la maison de son enfance, a-t-elle pu disparaître en ne lui laissant que ce message sibyllin ? La voilà donc coincée dans le petit village de Vallenot au coeur des Alpes de Haute-Provence et condamnée à passer la fête qu’elle hait plus que tout, entourée de sa famille pour le moins… haute en couleur ! Mais les fêtes de famille ont le don de faire rejaillir les secrets enfouis. Les douloureux, ceux qu’on voudrait oublier, mais aussi ceux qui permettent d’avancer…

Voir l’article original 361 mots de plus

L’affaire Ranucci de Gérard Berthelot, Julien Moca et Vincent Koch

Ju lit les mots

Parution : 17 septembre 2010 – Éditeur : De Borée – Pages : 48 – Genre : affaire criminelle, bande dessinée

L’idée d’aborder les affaires criminelles sous forme de bande dessinée est très intéressante, même si le format, court, ne permet pas d’approfondir le sujet. Cela reste une bonne mise pour aborder des affaires criminelles, dont on ne connaît pas grand chose.

Une nouvelle découverte très intéressante. Suite à un échange avec Encore un livre sur des livres qui pouvaient faire référence, même d’une manière très subtile, à l’affaire Ranucci, je n’ai pas résisté à cette BD.

La BD débute au moment du procès, avec des rétrospectives sur les faits. J’ai trouvé que les interrogations sur la légitimité de l’arrestation et sur la culpabilité étaient bien rendus.

L’expression des visages est très visuelle et rend bien les sentiments des uns et des autres. L‘accent est mis sur les…

Voir l’article original 103 mots de plus