L’Ile Déchirée, Aude Lafait 

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : L’Ile Déchirée d’Aude Lafait – Paru le 4 Novembre 2019 Aux Editions Le Lamantin – Collection : Le lamantin des profondeurs– 18.00€. 272 pages. 14 x 21 cm

4ème de couverture :
A Chypre, le corps d’un marchand d’art est retrouvé dans les ruines de la zone de démarcation qui divise le Sud et le Nord de l’île. Eleni, la sœur de la victime, revient sur sa terre natale pour connaître la vérité. Entre Chypre et Paris, elle découvre aux côtés de l’inspecteur Michaelides une part insoupçonnée de la vie de son frère et plonge dans l’histoire tourmentée de son pays.

L’auteur Aude Lafait est une auteure française qui vit à Bruxelles. Elle parcourt le monde et anime des ateliers d’écriture ainsi que des résidences d’auteurs. Après Parfums d’enfancesL’île déchirée est son deuxième roman.

Extraits :
« Un homme sort de derrière une porte entrebâillée, un fusil appuyé sur le flanc…

Voir l’article original 346 mots de plus

Mauvaise nature Javier Marias

La viduité

A77709_Mauvaise_nature.indd

Variation sur nos instants de basculement, sur les moments où la fatalité affleure, où passé et présent se confondent dans leur inquiétude virtualité. Ce recueil de l’intégralité des nouvelles de Javier Marías apparaît comme un concentré des thèmes rémanents de ce grand romancier. Des histoires de fantômes, de confessions à des inconnus, de meurtres dans lesquels la psyché des personnages, leurs obscures motivations sont si finement, toujours dans de sinueux monologues, éclairées avec empathie et ironie.

Voir l’article original 965 mots de plus

« La Bible » de Péter Nádas (Phébus, 2019)

Les miscellanées d'Usva

Je tiens à remercier NetGalley France et les éditions Phébus de m’avoir permis de découvrir ce roman en service de presse. Un roman court qui m’a intriguée par sa quatrième de couverture, par son auteur aussi, que je ne connaissais pas mais à côté duquel je ne voulais pas passer. Car je me découvre une sensibilité pour la littérature d’Europe de l’Est, celle-ci faisant peut-être vibrer des liens invisibles qui me relient à mes aïeux.


Quatrième de couverture : « Au début des années 1950, dans les beaux quartiers de Budapest, un jeune garçon exerce sa cruauté naissante sur une servante pieuse et provinciale. Point culminant de ses provocations : une Bible qu’il déchire avec volupté devant elle. La réaction en chaîne qui s’ensuit ébranle toute la famille.

Premier roman de Péter Nádas paru en 1967, La Bible est un formidable condensé des puissantes qualités romanesques de l’auteur de La…

Voir l’article original 271 mots de plus

Piquette à la Roquette – Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma – Danielle Thiery

Parution : 19 septembre 2019 – French Pulp éditionsPrix papier : 16€ – Pages : 288 – Genre : polar

Les éditions French Pulp font le pari de remettre au goût du jours, le personnage emblématique de Léo Malet et le pari est plutôt réussi.

Nestor Burma évolue au 21ème siècle de manière naturelle, et même s’il est réfractaire à la technologie, il y trouve des avantages indéniables. Avec cet opus, Danielle Thiery, lui fait vivre sa sixième enquête et l’on retrouve la gouaille de ce personnage atypique, chiant et attachant à la fois.

L’auteure nous embarque dans une sordide histoire, où le diable se niche dans les endroits les plus sombres et devient le compagnon d’êtres humains, parfois insoupçonnables…

La plume est agréable et ses descriptions des quartiers populaires de Paris, apportent une résonance particulière… Notamment, un goût amer avec les attentats de 2015… On découvre aussi…

Voir l’article original 259 mots de plus

Une romance pas trop romantique (Je ne suis pas une héroïne, Nicolas Fargues)

Pamolico : critiques, cinéma et littérature

Nicolas Fargues renoue avec ses héros anti-héroïques, mais parvient cette fois à nous émouvoir. Contrairement au Romain d’Au pays du ptit, Géralde, sa répartie, sa carapace, son sens artistique, ses rêves et ses espoirs sont attachants.

Ce récit est fait à la première personne, ce qui rend le lecteur complice des aventures de son héroïne qui n’en est pas tout à fait une, qui reste une femme comme il y en a des tas en France, une femme qui pourrait être n’importe qui, et qui est bien quelqu’un tout à la fois. Son caractère, son corps gracile, ses pensées et ses sentiments deviennent presque tangibles sous la plume drolatique de Nicolas Fargues. Elle a de l’esprit, des complexes qu’elle cache plutôt bien sous des réparties acerbes, des remords, tâche de ne pas avoir de regrets. Elle semble plutôt à l’aise avec elle-même, avec sa couleur de peau, c’est…

Voir l’article original 170 mots de plus

(#502) Fabrice Papillon – Régression | LES LIVRES DE K79

Court résumé: 2020, Corse, un grand nombre de cadavres est retrouvé dans une grotte. Sur un autre site, les enquêteurs découvre un cœur au pied d’un olivier. Des scènes de crimes similaires a… Source : (#502) Fabrice Papillon – Régression | LES LIVRES DE K79

It’s an emergency!

News from Ibonoco

« L’avantage des médecins, c’est que lorsqu’ils commettent une erreur, ils l’enterrent tout de suite. »

Alphonse Allais (1854 – 1905) est un célèbre journaliste, écrivain et humoriste français de la Belle Epoque (de la fin du 19ème siècle au début de la Première guerre de 1914).

« The advantage of doctors is that when they make a mistake, they bury it right away. »

Alphonse Allais (1854 – 1905) is a famous French journalist, writer and comedian of the Belle Epoque (from the end of the 19th century to the beginning of the First World War in 1914).

Voir l’article original