Esprit es-tu là (Le bal des folles, Victoria Mas)

Pamolico : critiques, cinéma et littérature

Forcément, en parcourant la quatrième de couverture de ce roman, on pense à La salle de bal d’Anna Hope, mais pourtant ces deux livres n’ont pas grand-chose à voir. Bien évidemment, les deux se passent dans un asile et évoquent un bal mettant en scène les aliénés, mais ce sont là les seules similitudes.

Victoria Mas raconte l’histoire d’Eugénie, jeune spirite
d’une vingtaine d’années, de Geneviève, intendante touchante qui a passé sa vie
à s’occuper des « folles », et de Louise, adolescente abusée par son
oncle. Autour d’elles gravitent d’autres silhouettes, dansent d’autres ombres,
celles des infirmières, des membres de leur famille et surtout celles des
autres femmes internées. Au-dessus, plane la déférence que toutes vouent à Charcot,
médecin ayant réellement exercé à la fin du XIXème siècle, à Paris. Victoria
Mas prend soin de s’attarder sur le passé de ses héroïnes pour mieux
expliquer leur présent, elle revient…

Voir l’article original 351 mots de plus

2 réflexions sur “Esprit es-tu là (Le bal des folles, Victoria Mas)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s