François Rabelais

À la française ...

Image

François Rabelais (1494-1553)

Lorsque le curé de Meudon publia les Faits et dicts héroïques de Pantagruel, ce n’était point chose facile de parler raisonnablement d’éducation. Rabelais conçut pourtant un plan d’éducation libérale, douce, humaine.


Gargantua, père de Pantagruel, vient de soustraire son fils aux pédants du Moyen Age qui l’ont rendu fou, niais, tout rêveux et rassoté. Pantagruel est confié à Ponocratès qui refait son éducation et lui rend l’étude intéressante par la nature et la variété de ses objets. Au terme de cette éducation si humainement conduite, Gargantua fait voyager son fils et, au moment du départ, lui adresse ses derniers conseils: « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. – Fuis les compagnies auxquelles point ne veux ressembler… »

Source

François Rabelais

Voir l’article original

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s