De pierre et d’os

Girl kissed by fire

Bérangère Coumut

Alors qu’elle est sortie prendre l’air, Uqsuralik est séparée du reste de sa famille par une faille dans la banquise. Isolée, sans quasiment aucune ressource, avec pour alliée une chienne de sa meute et 4 jeunes qui la mangeraient bien si elle ne trouve rien à leur donner, Uqsuralik doit faire face à la neige et à la solitude.

Edité au Tripode, j’avoue que c’est le genre de livre à côté duquel j’aurais pu totalement passer si on ne me l’avait présenté lors des présentations de la rentrée littéraire. Et ça aurait été dommage !

Ce roman est une véritable plongée dans le monde inuit, leurs traditions, mode de vie, leur rapport à la nature, aux animaux, à la famille, aux chants, au chamanisme, etc. L’auteure a fait une résidence d’auteur pour s’immerger dans cette culture et c’est une vraie réussite. Moi qui n’aime pas particulièrement les chansons…

Voir l’article original 157 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s