❤ « De mémoire » de Yamina Benahmed Daho (Gallimard, 2019)

Les miscellanées d'Usva

Je souhaitais découvrir la collection L’arbalète des éditions Gallimard et c’est désormais chose faite avec ce roman dont la lecture m’a beaucoup marquée. Le roman d’une femme qui met des mots sur un drame vécu par certaines, sur une peur vécue par d’autres. Une violence qui ne peut laisser personne insensible.


Quatrième de couverture : « C’est arrivé hier, en pleine nuit, alors que je retournais chez une amie. Quand je lui ai montré les bleus sur ma cuisse, elle m’a conseillé de consulter. J’ai hésité. J’habite à huit cents mètres mais j’ai hésité à venir parce que j’ai peur de sortir. Et maintenant que je suis ici, j’ai peur de rentrer.

De mémoire raconte une femme, Alya, qu’une tentative de viol réduit à l’immobilité et à la peur. Les insomnies et les cauchemars, la tristesse et la solitude dans laquelle son corps s’enferme l’éloignent de plus en plus d’elle-même.

Voir l’article original 352 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s