Féminisme et politique (Mangoustan, Rocco Giudice)

Pamolico : critiques, cinéma et littérature

Ce roman est semblable à un étonnant triptyque, brossant le portrait de trois femmes à la fois très différentes et similaires. La première, Laure, est une Française expatriée qui a suivi son mari à Singapour avant qu’il ne la quitte pour leur femme de ménage. La seconde, Irina, est une Ukrainienne d’une trentaine d’années, une Ukrainienne qui a eu de la chance et vit en Suisse aux côtés d’un riche homme d’affaires. Enfin, la dernière est l’actuelle première dame américaine, Melania Trump, soumise à l’infernale vie politique qui va avec son statut. Toutes sont donc plus ou moins dépendantes d’un homme, n’ayant pas la main mise sur leurs actions, leurs revenus, et leur quotidien. Puis, comme tant d’autres avant elles, elles décident finalement que trop, c’est trop, qu’elles peuvent (et doivent) exister par elles-mêmes et pour elles-mêmes.

Un chapitre après l’autre, le lecteur fait donc la connaissance de chacune…

Voir l’article original 307 mots de plus

Publicités

2 réflexions sur “Féminisme et politique (Mangoustan, Rocco Giudice)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s