Un brouhaha mélodieux (Tango, Elsa Osorio)

Pamolico : critiques, cinéma et littérature

Une lecture mitigée.

Ana vit en France, à Paris, et elle est la fille de parents ayant fui la dictature militaire argentine. Un soir, elle rencontre Luis, Portègne en visite dans la capitale. Une passion les réunit, le tango, comme cette danse avait réuni leurs ancêtres avant eux. Les chapitres se suivent et s’alternent, nous emportant tantôt dans les secrets familiaux qu’Ana tente de démêler et tantôt au cœur même de ces secrets, dans l’Argentine des années 1930.

L’histoire qu’Elsa Osorio raconte est belle, prenante, et elle nous fait voyager dans l’Argentine du début du XXème siècle, esquissant une fresque sociale de ce pays, scindé et si foisonnant culturellement parlant. Les Lasalle forment une grande famille, presque une dynastie, à l’influence et à l’opulence notable. Leur vie croise celle des domestiques, et celle des amantes et des amoureux, et celle des personnalités du monde du…

Voir l’article original 317 mots de plus

Publicités

2 réflexions sur “Un brouhaha mélodieux (Tango, Elsa Osorio)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s