Victor Hugo contre le tabac

À la française ...

Victor Hugo contre le tabac

Victor Hugo – le saviez vous? – fut, toute sa vie durant, un des plus grands ennemis du tabac. Qu’on en juge d’ailleurs par ce passage d’une lettre qu’il adressait à un ami:

«Le tabac est plus nuisible qu’utile. Il change la pensée en rêverie et je l’ai dit quelque part: trop de rêverie submerge et noie. Malheur au travailleur par l’esprit qui se laisse tomber tout entier de la pensée dans la rêverie. Il croit qu’il remontera aisément et se dit qu’après tout c’est la même chose. Erreur! Erreur! La pensée est le labeur de l’intelligence, la rêverie en est la volupté. Remplacer la pensée par la rêverie, c’est confondre un poison avec une nourriture.»

Source

Victor Hugo

Voir l’article original

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s