Une santé de fer Pablo Casacuberta

La viduité

casacuberta

Les pouvoirs du langage dans une comédie grinçante où les imposteurs, conscients de leur charlatanisme, se révèlent les plus à même de déjouer les fictions de continuité et autres images intérieures qui nous construisent. Avec une très belle construction, dans une langue toujours en tension vers un autre état de signification, Pablo Casacuberta scrute nos rapports à la mort, à la maladie mais surtout à la guérison censée être apportée par leur mise en récit. Sous son apparence de simplicité et d’évidence, Une santé de fer propose une belle réflexion sans solutions toutes faites.

Voir l’article original 695 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s