Ronsard

À la française ...

Image

Ronsard (1524-1585)

Pierre de Ronsard, de famille aristocratique, était destiné à la vie de cour. Attaché comme page au duc d’Orléans, il voyagea en Angleterre, en Allemagne, en Italie.

Sa carrière pouvait être brillante et vide: une infirmité subite orienta sa vie différemment. A vingt ans, frappé de surdité, il se mit à l’étude: c’était l’époque la plus florissante de l’humanisme. Sept années durant, dans un de ces collèges de Paris où vivaient les étudiants, sous la direction d’un helléniste éminent, Daurat, il se consacra avec passion à l’étude de l’antiquité grecque et latine, travaillant toutes les nuits jusqu’à deux et trois heures du matin.

C’est dans ce collège qu’il forma avec des amis la Brigade devenue la Pléiade.

A vingt-six ans (1550) il publia ses premières œuvres poétiques, et l’année suivante il rentra dans le monde.

Tantôt à la cour, tantôt dans quelqu’un de ses domaines du…

Voir l’article original 772 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s