La colombienne Wojchiech Chmierlarz

La viduité

9791095718581_1_75

Pour le plus grand plaisir du lecteur, Jakub Mortka, dit le Kub, est de retour à Varsovie. Dans une intrigue retorse et complexe, Wojchiech Chmierlarz excelle à capturer l’atmosphère d’un lieu, à envisager la société polonaise sous les yeux désabusés, mais pas impuissants, de son protagoniste. La colombienne en dehors d’une belle intrigue traite du naufrage ordinaire de la vie de couple. L’existence dans ses détails et dans ses tristesses.

Voir l’article original 495 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s