Varlin et ses frères…

News from Ibonoco

« Tant qu’un homme pourra mourir de faim à la porte d’un palais où tout regorge, il n’y aura rien de stable dans les institutions humaines. »

Traduction approximative :

« As long as a man can starve to death at the door of a palace full of wealth, there will be nothing stable in human institutions. »

Louis Eugène Varlin dit Eugène Varlin (1839 – 1871), fils de paysans pauvres, il devient – à Paris – artisan relieur. Il sera un militant socialiste et libertaire, membre de la Commune de Paris et de la Première Internationale. Après s’être opposé en vain à une exécution d’otages durant la semaine sanglante, le 28 mai 1871, il sera reconnu par un prêtre, lynché, éborgné puis fusillé par les soldats de Thiers.

Voir l’article original

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s