1984 Éric Plamondon

La viduité

1984

L’Amérique au XX ème siècle dans les mises en récit de ses réussites, des destins emblématiques de Johny  Weissmuller, Richard Brautigan et Steve Jobs. Cette trilogie se compose de très brefs récits, d’instantanées aux allures de poèmes en prose, par lesquelles Éric Plamondon dresse, avec une grave et désinvolte drôlerie, un portrait-puzzle non tant de ces personnages que de son double, Gabriel Rivages, qui les poursuit comme l’incarnation d’un sens et d’un lien. Un très bel hommage à une esthétique et à la façon d’être à laquelle elle conduit.

Voir l’article original 970 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s