Le Cœur perdu des automates

Girl kissed by fire

D H Wilson

Une jeune femme passionnée par les automates travaille sur une ancienne relique, une poupée fort ancienne dont le mécanisme ne fonctionne plus. Lorsque June arrive à la remettre en marche, la poupée écrit un message, qui va changer sa vie. En effet, la relique qu’elle porte autour du cou depuis des années est recherchée par les avtomates. Le compte à rebours est lancé.

Au XVIIIeme siècle, Pierre/Piotr se réveille dans un atelier, au côté de sa sœur. Mais ils sont tous deux avtomates, liés à leur Parole, destinés à servir, mais aussi décidés à comprendre qui ils sont, ce qu’ils sont.

Ce roman est clairement présenté comme du steampunk, même si en réalité, à part le côté mécanique, il n’y a pas beaucoup de vapeur ! Ça n’a pas du tout été un frein à ma lecture, j’ai plongé assez facilement dans cette histoire.

On alterne les époques…

Voir l’article original 254 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s