👁 « Le grand incendie » de Gilles Baum et Barroux (Les ÉlĂ©phants, 2016)

Les miscellanées d'Usva

Poursuivons notre voyage dans le travail de Barroux avec cet album qui me faisait envie depuis un petit moment. Nous retrouvons avec plaisir Gilles Baum avec ce rĂ©cit publiĂ© avec le soutien d’Amnesty International. Enfin, cette chronique me permet de parler d’une bien belle maison d’édition : les Éditions des ÉlĂ©phants.


QuatriĂšme de couverture : « Une fable orientale oĂč la force des mots renverse la tyrannie.

Du haut de son palais, le Sultan jubile. Les livres de son royaume brûlent à ses pieds. BientÎt, toutes les traces du passé auront disparu. Ne restera que sa propre histoire.
Un jour, un enfant recueille une page qui a Ă©chappĂ© au brasier. MalgrĂ© sa peur, il se met Ă  recopier sur les murailles du palais les mots qui y sont Ă©crits. Petit Ă  petit, la foule l’imite et ensemble, ils rĂ©Ă©crivent des pans entiers de leur culture, de leur


Voir l’article original 250 mots de plus

Publicités

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s