Une p’tite leçon sur l’amour…

News from Ibonoco

LA RECETTE DE L’AMOUR FOU

Dans un boudoir introduisez un coeur bien tendre
Sur canapé laissez s’asseoir et se détendre
Versez une larme de porto
Et puis mettez-vous au piano
Jouez Chopin
Avec dédain
Égrenez vos accords
Et s’il s’endort
Alors là, jetez-le dehors

Le second soir faites revenir ce coeur bien tendre
Faites mijoter trois bons quarts d’heure à vous attendre

Et s’il n’est pas encore parti
Soyez-en sûr c’est qu’il est cuit
Sans vous trahir
Laissez frémir
Faites attendre encore
Et s’il s’endort
Alors là, jetez-le dehors

Le lendemain il ne tient qu’à vous d’être tendre
Tamisez toutes les lumières et sans attendre
Jouez la farce du grand amour
Dites « jamais », dites « toujours »
Et consommez
Sur canapé
Mais après les transports
Ah! s’il s’endort
Alors là, foutez-le dehors

1958

Lucien Ginsburg dit Serge Gainsbourg (1928 – 1991), in Mon propre rôle I, Folio, 2014, est un célèbre auteur-compositeur-interprète mais…

Voir l’article original 87 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s