Les régressions de Richard Bachman, épisode 1: Kurt Cobain n’est pas mort de Frédéric Soulier

Ju lit les Mots

Parution : 14 octobre 2018 – Auto-édition – Prix numérique : 0,99€ – Pages : 89 – Genre : fantastique

Ce que j’aime avec certains auteurs, c’est le sentiment de plaisir qu’ils ont pris lors de l’écriture.

J’ose espérer, que Frédéric Soulier a pris son pied, en tout cas moi oui… A modeler la vie de Richard Bachman (alias Stephen King, pour ceux qui ne le savent pas).

C’est la troisième fois que je lis du Soulier et à chaque fois, je suis bluffée par la qualité de sa plume.

Trois lectures aux intrigues très différentes, au rendu très différent, mais à la qualité littéraire irréprochable.

Avec « la chambre de lactation », l’auteur explore la bête humaine et sa perversité, mais après plusieurs mois, je peux dire que l’auteur s’est bien fendu la poire en proposant une intrigue complètement barge et décalée… Comme un pied de nez… Vous voulez du crade, des vomissures ?…

Voir l’article original 426 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s