Le cri de l’aurore Hoai Huong Nguyen

La viduité

arton2699-6b638.jpg

Élégie amoureuse de l’emprisonnement, convocation par correspondance de l’absence, précision et simplicité des émotions et de leurs sensations ainsi retranscrites. Sous ses allures de conte, temps effacé et pays imaginaire, Hoai Huong Nguyen navigue dans un merveilleux épistolaire où l’absence capture l’inchangé.

Voir l’article original 698 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s