« Il a jamais tué personne, mon papa » de Jean-Louis Fournier (Stock, réed. 2008)

Les miscellanées d'Usva

C’est devenu automatique : je croise un livre de Jean-Louis Fournier, je le prends. Et, par chance, les rayons de mon Emmaüs local en contiennent toujours de nouveaux. *Joie* J’ai lu il y a quelques mois Ma mère du Nord et j’ai alors senti qu’il me manquait une brique pour pouvoir le chroniquer. Cette brique c’est justement ce livre, celui sur le père de Jean-Louis Fournier.

9782234062047-t« Mon papa était docteur. Il soignait les gens, des gens pas riches, qui souvent ne le payaient pas, mais ils lui offraient un verre en échange, parce que mon papa, il aimait bien boire un coup, plusieurs coups même, et le soir, quand il rentrait, il était bien fatigué. Quelquefois, il disait qu’il allait tuer maman, et puis moi aussi, parce que j’étais l’aîné et pas son préféré. Il était pas méchant, seulement un peu fou quand il avait beaucoup bu…

Voir l’article original 404 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s