Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel.

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel. Paru le 16 septembre 2016 chez Mirobole éditions dans la collection Horizons Noirs. 19€50 ; (241 p.) ; 20 x 15 cm
4e de couv : 

« La voix poursuivit, haute et claire :
– Je vous accuse des crimes suivants… »

Augustin Traquenard doit animer un débat littéraire dans un ancien monastère des Alpes-Maritimes.

Seront présents dix écrivains très médiatiques, les poids lourds de l’édition : Frédéric Belvédère, Michel Ouzbek, Amélie Latombe, Delphine Végane, David Mikonos, Kathy Podcol, Tatiana de Roseray, Christine Légo, Jean de Moisson et Yann Moite. Chacun a reçu un courrier anonyme le conviant pour le week-end dans l’austère bâtisse reconvertie en résidence d’auteurs.

Tout est fin prêt pour l’événement : l’entrée du train en gare de Saorge, la rencontre devant un public ravi de voir les stars de Saint-Germain-des-Prés, les questions sur le…

Voir l’article original 1 184 mots de plus

Publicités

2 réflexions sur “Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s