Edith & Oliver Michèle Forbes

La viduité

I23587

Âpreté de la magie ou l’envers du décor de l’existence d’un illusionniste dont la vérité, tragique, apparaît peu à peu dans ce récit de déconvenues. Dans une langue d’une précision terrible, si visuelle quand elle incarne les souvenirs d’Oliver Fleck et si elliptique quand elle recouvre les souffrances et les acceptations d’Edith, sa femme, Michèle Forbes signe un roman empathique. Edith & Oliver est tout à la fois roman social sur le milieu du music-hall et plongée dans les aspérités d’une conscience souffrante et impossible pour ses proches.

Voir l’article original 829 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s