Nourris un corbeau, il te crèvera les yeux Anne-Laure Morata

La viduité

2998-Morata-Nourris-un-corbeau.jpg

Polar d’une belle efficacité, Nourris un corbeau, il te crèvera les yeux, propose une plongée sociale et politique à Quito. Par une haletante fragmentation des points de vue, Anne-Laure Morata entraîne son lecteur dans une carte postale nuancée de l’Équateur contemporain. Agréable voyage sur les pas d’une héroïne dont l’autrice nous rend les traumatismes.

Voir l’article original 467 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s