La fiction Ouest Thierry Decottignies

La viduité

la-fiction-ouest

Spectaculaire cauchemar concentrationnaire, hallucination crayeuse affamée, insomnieuse et intérieure, La fiction Ouest se révèle, dans des phrases piégeuses et captivantes, un parc d’attraction sans issu ni initiation. D’une réussite formelle à la perfection entêtante, ce premier roman de Thierry Decottignies happe son lecteur dans un univers onirique d’où, par bribes éparses, dépersonnalisées et itératives, se dégagent une réflexion sur la fixation du langage, l’hypnose de sa musique et les temps changeants qu’elle ouvre.

Voir l’article original 1 152 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s