Par-delà la pluie Victor Del Arbol

La viduité

CVT_Par-dela-la-pluie_7463

Les revenants de la mémoire, les fantômes de l’oubli, les errances de la culpabilité, dans une prose à l’agencement précieux Victor del Árbol s’amuse de leurs subtiles similitudes. Par-delà la pluie joue sur les codes du polar, en suspens l’intrigue dans un patient dévoilement de l’intime, expose un épisode de l’histoire méconnue, et s’amuse des retournements et autres dénouements plus tragiques que rocambolesques.

Voir l’article original 756 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s