République Bastille de Melpo Axioti

Les gens !

« Votre roman, madame, c’est un cadeau que vous faites à ma patrie, et je suis heureux d’être le premier à pouvoir vous en dire merci », écrit Aragon à Melpo Axioti, à la réception de République-Bastille qu’elle composa en français pendant son séjour à Paris.

Le livre est bouleversant, le verbe saisissant. Il raconte, au lendemain de la guerre, l’expérience parisienne d’une jeune femme grecque. II décrit d’abord le regard étonné que Lisa porte sur l’espace, l’architecture ou les habitudes des Français tout en s’appropriant les coutumes du pays, puis il évoque l’histoire récente de la Grèce, les destructions causées par la guerre, les exécutions, la famine qui tua 300 000 Athéniens pendant l’hiver 1941-1942.

Au fil des pages, Lisa révèle son passé de résistante, et d’amoureuse aussi – de son jeune instituteur, à l’âge de douze ans, de Jean, son mari, de Georges, le Parisien.

Plus que l’histoire, l’écriture m’a…

Voir l’article original 312 mots de plus

2 réflexions sur “République Bastille de Melpo Axioti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s