La Vie de Saint Léger

À la française ...

Image

La Vie de Saint Léger

Ce poème de 240 vers assonancés, qui date de la seconde moitié du Xe siècle, nous retrace la lutte entre Saint Léger, évêque d’Autun, et Ebroïn, le farouche Maire du Palais de Neustrie, qui lui fit subir le martyre. Il a été composé très probablement par un Bourguignon et transcrit par un Provençal.

Texte

Poésie narrative religieuse

Voir l’article original

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s