Le sang des fleurs – Johana Sinisalo

Albédo

Pour commencer, le blog et son lutin ont été silencieux pendant quelques jours, ici, et sur vos sites, la faute a un méchant rhume qui a cloué cette petite créature sur son canapé floral. Désolée pour cette courte interruption, mais nous sommes repartis….

« Nous sommes en 2025. Le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles, sorte de mystère écologique apparu en 2006, s’est considérablement aggravé, au point que la plupart des pays – et les États-Unis en première ligne – doivent faire face à une grave crise agricole, les abeilles étant un composant essentiel de la chaîne alimentaire. Les ruches d’Orvo, un apiculteur amateur finlandais ébranlé par une tragédie familiale récente, ne sont pas épargnées. Un roman d’anticipation écologique nerveux, engagé et savamment agencé, dans lequel on retrouve le goût de Johanna Sinisalo pour le fantastique poétique qui avait fait le succès de Jamais avant le coucher du soleil.« 

Voir l’article original 1 484 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s