Le sang des vivants de Olivier Blochet

Collectif polar : chronique de nuit

Le sang des vivants de Olivier Blochet. Paru 16 mars 2018 aux  Editions La Comoé. 14€90 ; (182 pages).
4e de couv :
La vie est une succession de hasards : une rencontre fortuite dans la rue, un échange de regards, la paresse de chercher la femme idéale, la maladie ou encore le fatalisme.
Depuis longtemps, Valérian Lorieux traîne une résolution d’homme abattu. Son seul bonheur réel, la naissance de Céline, à cédé sa place à un trou noir provoqué par la mort brutale de la jeune fille.
L’enquête, l’instruction baclée par un jeune magistrat pédant et incompétent, puis le sourire du prévenu reconnu non coupable lors du procès ont eu raison de sa volonté.
Aussi seul que des millions d’hommes dans son cas, il subit sa vie médiocre sans une once de révolte, comme si cette existence morne était inaltérable, comme le rythme des saisons.
Puis un jour, la fatalité…

Voir l’article original 600 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s