Le costume – Gaule – Francs – Moyen âge

Exposition Miro et Picasso

Les gens !

« Ceci est la couleur de mes rêves »… Miró crée à partir de ses rêves et nous ouvre les portes de son univers poétique. Retraçant 70 ans de création, l’exposition Joan Miró dévoile l’homme libre, le poète engagé et l’artiste prolifique qu’il était.

Une rétrospective exceptionnelle à découvrir du 3 octobre 2018 au 4 février 2019 au Grand Palais.

Source et suite

Exposition Picasso. Chefs-d’œuvre !

4 septembre – 13 janvier 2019

Quel sens a la notion de chef-d’œuvre pour Pablo Picasso ?
L’exposition « Picasso. Chefs-d’œuvre ! » répond à cette question en réunissant des œuvres maîtresses, pour certaines présentées à Paris pour la première fois. Grâce à des prêts exceptionnels, des chefs-d’œuvre du monde entier dialogueront avec ceux du Musée national Picasso-Paris.

L’ensemble réuni propose une nouvelle lecture de la création picassienne, grâce à une attention particulière portée à la réception critique. Le parcours revient ainsi sur les expositions…

Voir l’article original 42 mots de plus

C’est sans doute la sinistre vérité

Blog Histoire Géo

Extrait d’une tribune parue sur le site du journal Libération, rédigée par Par Rodrigo Arenas, président de la FCPE de la Seine-Saint-Denis , Hélène Rouch, présidente de l’IUT de Toulouse 3 et Edouard Gaudot, essayiste, le 26 octobre 2018 :
« Alors, investir dans l’école ? Mais pour quoi faire ? Les pauvres c’est pas bankable, glamour, disruptif. En revanche l’échec scolaire, ça eut payé. C’est de la main-d’œuvre bon marché pour les chaînes de restauration rapide ou de télémarketing, pour conduire ceux qui ont quelque part où aller, pour livrer les repas de ceux dont la vie sociale et professionnelle est déjà trépidante, pour fournir les bataillons de serviteurs des nouveaux rentiers 2.0 de la start-up nation.

Et puis l’échec scolaire c’est distrayant quand on mesure au détour d’une émission de téléréalité angélique la vertigineuse inculture de pantins sexy mâles et femelles, filmés dans l’étalement impudique de leur…

Voir l’article original 140 mots de plus

« Un 28 octobre… »

"Entre-soi.fr"

Alphonse Allais

Journaliste et écrivain, Alphonse Allais est devenu, durant la Belle époque,  grâce à sa plume acerbe, à son humour décalé, ses bons mots, ses calembours, ses réflexions cyniques, de son sens de l’ironie, en passant par ses considérations absurdes, célèbre.

Né le à Honfleur, il est mort, à 51 ans, le .

Il savait captiver son entourage par sestraitsdespritet son humour ironique. Peu bavard, mélancolique comme le sont la plupart des «écrivains gais», ce jeune homme sérieux, dont chaque nouvelle chronique faisait rire aux larmes pendant huit jours, menait, au milieu des jeunes gens dont il était devenu l’idole, une vie plutôt rangée. Comme à son insu, Alphonse Allais a créé un genre nouveau, une façon drôle, un peu folle, de regarder vivre Paris et de réagir.

Quelques traits d’esprit…

jambes de femme bas de soie


« Les jambes permettent aux hommes de 
marcher et aux femmes de faire…

Voir l’article original 46 mots de plus

Martin de Tours (316-397)

À la française ...

Image

Le manteau du bon soldat Martin

Au temps où il était soldat dans l’armée romaine, et durant un hiver plus rude qu’à l’ordinaire, le cavalier Martin rencontra un pauvre homme, qui avait bien froid et il eut grand’pitié de ce malheureux.

« Mon frère, lui dit-il, après avoir arrêté son cheval, mon frère, accepte la moitié de mon manteau; tu le mettras sur tes épaules et tu auras moins froid. »

Disant cela, Martin prenait son épée et coupait une partie du manteau pour en couvrir le malheureux.

Ses camarades, qui avaient vu l’action sans la comprendre, se mirent à rire, en se moquant du soldat Martin qui n’avait plus qu’une moitié de manteau. Mais celui qui devait être un jour le « bon saint Martin » ne se fâchait point des moqueries dont il était l’objet. Au contraire, il souriait et se répétait à lui-même ces belles paroles…

Voir l’article original 10 mots de plus

La Gaule

Torrents de Christian Carayon

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre : Torrents de Christian Carayon. Paru le 06 octobre 2018 aux éditions Fleuve éditions dans la collection Fleuve noir policier . 19.90€ ;  (336 pages) ; 21 x 14 cm. epub 13.99€

 4ème de couverture :

  1. Des morceaux de corps humains sont découverts dans une rivière qui dévale vers la ville de Fontmile. On finit par identifier deux victimes, deux femmes portées disparues depuis longtemps. La peur et l’incompréhension s’emparent des habitants, jusqu’à l’arrestation de Pierre Neyrat, un chirurgien à la retraite. Ce dernier connaissait une des victimes, l’amie intime de son fils. Il a les compétences pour démembrer ainsi les cadavres et un passé trouble. Mais surtout, il a été dénoncé par sa propre fille. Bouleversé par ces événements qui réveillent la douleur de la perte de la femme de sa vie et font imploser sa famille, son fils François décide alors de remonter le cours de l’histoire. Car…

Voir l’article original 946 mots de plus