Ton histoire Mon histoire Connie Palmen

La viduité

arton32422-6d423

Implacable plongée dans la psyché d’un poète, descente sous la cloche de verre qui enferme les protagonistes de ce drame dans leur rôle et leur fatalité, effleurement sans pathos de la douleur et sa culpabilité. Ton histoire Mon Histoire offre tout ceci mais demeure dérangeant. Connie Palmen y parvient à totalement se fondre dans sa vision de la personnalité de Ted Hughes, à nous retranscrire sa vision de Sylvia Plath mais en contraignant le lecteur à interroger sa fascination, voire la nécessité d’une telle appropriation.

Voir l’article original 1 153 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s