Le Mètre du Monde – Denis Guedj

Albédo

Une valse qui a mis le temps

« Qu’il n’y ait plus sur le territoire deux poids et deux mesures »

« Au premier temps de la valse
Tout seul tu souris déjà
Au premier temps de la valse
On est loin mais on t’aperçoit
Et Paris qui bat la mesure
Paris qui mesure notre émoi
Et Paris qui bat la mesure »*

*Ce ne sont pas exactement les paroles, je le sais, c’est volontaire.

Vous êtes quelques uns à m’avoir interrogée sur mes lectures autre que SF, car effectivement je ne lis pas que des space-opera qui défouraille à tout va. Aujourd’hui je vous présente une lecture fort intéressante et passionnant sur le Maître du Monde (non, pas Roger Federer), qui n’est pas mon chat bien qu’il soit tout aussi tyrannique, je veux parler de ce bon « vieux » mètre.

Voir l’article original 908 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s