Alfred de Vigny

À la française ...

Image

Alfred de Vigny (1797-1863)

Né en 1797 à Loches, en Touraine, Alfred de Vigny suivit d’abord la carrière des armes. En 1827 il donna sa démission. L’année précédente, il avait publié les Poèmes antiques et modernes. Ce fut après sa mort seulement (1864) que parut, sous le titre de Destinées, le recueil qui complète l’œuvre poétique d’Alfred de Vigny. D’une inspiration lente, talent réfléchi, auquel manque l’expansion, Alfred de Vigny, comme poète, est demeuré peu accessible à la foule; mais, par la profondeur, souvent un peu triste, du sentiment, par la sévérité précise de l’expression, il ne laisse pas d’avoir une des premières places dans l’histoire de la poésie du XIXe siècle. La prose d’Alfred de Vigny a plus de souplesse que ses vers. Un récit rapide, des couleurs brillantes sans surcharge, des caractères vivants, mais non toujours conformes à la vérité historique, la recherche souvent…

Voir l’article original 37 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s