Alphonse Daudet – Le petit Chose

À la française ...

Alphonse Daudet (1840-1897)

Alphonse Daudet, né à Nîmes le 13 mai 1840, est mort à Paris le 15 décembre 1897. Il arrive à Paris en 1858. Sa première grande œuvre en prose, Les Lettres de mon Moulin, date de 1866. Ensuite, il publiera une vingtaine de romans et une pièce de théâtre, L’Arlésienne, dont le musicien Georges Bizet tirera un opéra célèbre. En 1896, Alphonse Daudet est désigné pour faire partie des dix académiciens Goncourt. L’année suivante, il meurt après une douloureuse maladie. La devise d’Alphonse Daudet était «D’après nature». Son fils Léon écrit: «Mon père nota toute sa vie les gestes et les paroles des autres, mais il s’efforça toujours de les comprendre, de se mettre à leur place, de sortir de sa peau pour entrer dans la leur.»
Image

Le Petit Chose

Le roman intitulé Le Petit Chose est l’histoire de la jeunesse d’Alphonse Daudet. Il…

Voir l’article original 361 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s