Littérature : « L’inconnu me dévore » de Xavier Grall (1930-1981)

Et si nous parlions culture ?

91ffKKDmnFLL’Histoire :Fils de Rimbaud, de Kerouac et de Céline, Xavier Grall est un barde rebelle, un insurgé solitaire et mystique dont les mots éclatent de couleurs, de colère, de sensualité et d’un  » insatiable besoin de routes et de prières « . Un prix littéraire a été créé en 2006 par le Festival de la parole poétique (Pays de Quimperlé) en hommage à Xavier Grall. Le Prix Xavier-Grall est remis à un poète (homme et femme alternativement) pour l’ensemble de son œuvre. Une rue porte son nom à Rennes, dans le quartier est des Longs-Champs.

Pour qui croit au destin, il était donc écrit que je croiserais un jour les chemins de l’oeuvre de Xavier Grall (1930-1981). Il y eut tout d’abord la résonnance d’un titre « L’inconnu me dévore« , la rencontre avec une vraie gueule de cinéma, un esprit contestataire, sans cesse révolté, en communion avec la nature…

Voir l’article original 402 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s