Horrora borealis – Nicolas Feuz

Book'n'all

M’appelant Aurore, j’avais une certaine affinité avec ce titre. Et j’aime bien la Finlande aussi, ça tombe bien

Le résumé

Sur les rives du lac de Neuchâtel, en Suisse, des coups de feu éclatent en plein festival de musique. Le site est évacué. La grande scène devient le théâtre d’une prise d’otages. Un négociateur est dépêché sur place. Le groupe d’intervention de la police s’organise.

Dans l’esprit de Walker, une seule question compte : Qu’est-ce qui s’est passé en Laponie ? Ses souvenirs sont flous. Mais il est clair que, de longue date, il ne croit plus au père Noël. Et vous, y croyez-vous encore ?

J’ai eu un peu de mal à entrer dans le bouquin. On ne situe pas encore très bien les personnages surtout avec certains noms finlandais et très vite tout devient beaucoup plus clair.

On comprend qu’une famille est venue passer des vacances de Noël…

Voir l’article original 151 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s