Alfred de Musset

À la française ...

Alfred de Musset (1810-1857)

Alfred de Musset, nĂ© Ă  Paris, doit ĂȘtre placĂ© moins haut comme poĂšte que Lamartine et Victor Hugo, mais il les suit de prĂšs. L’émotion, la sincĂ©ritĂ©, la nettetĂ© du style, une certaine allure dĂ©gagĂ©e et hardie assurĂšrent le succĂšs des Contes d’Espagne et d’Italie (1830) et des PoĂ©sies diverses (1831). Plus tard, la note mĂ©lancolique et dĂ©couragĂ©e domine dans la Confession d’un enfant du siĂšcle (1836) et les PoĂ©sies nouvelles (1840). Il y a infiniment de grĂące et d’esprit dans ses Contes, Nouvelles et Proverbes. Musset, Ă©lu membre de l’AcadĂ©mie en 1852, mourut prĂ©maturĂ©ment en 1857.

Image

Alfred de Musset

Voir l’article original

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s