Memling

À la française ...

Memling ne fut pas seulement le peintre des Vierges au doux visage, il possédait une incomparable maîtrise comme portraitiste. À ce dernier titre, il exécuta les effigies de la plupart des membres de la famille ducale de Bourgogne, sous Philippe le Bon et Charles le Téméraire.

Le Louvre est particulièrement riche en œuvres de Memling. Ce tableau-ci est l’un des plus beaux chefs-d’œuvre du grand artiste. Suivant la formule préférée du peintre, la Vierge est assise sur un trône. Elle est d’une beauté idéale. Quant aux deux groupes d’hommes et de femmes agenouillés, ce sont tous des portraits d’une intensité de vie remarquable.

Memling s’était acquis dans le portrait une réputation comparable à celle de son illustre devancier Jean Van Eyck. Même précision du dessin, même profondeur d’observation, même intensité de vie, mais Memling l’emporte sans conteste sur Van Eyck par l’expression des physionomies dont on peut voir, sur ce…

View original post 277 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s