Sadorski et l’ange du pêché de Romain Slocombe  

Collectif polar : chronique de nuit

Le livre :Sadorski et l’ange du démon  de Romain Slocombe…. Paru le 23 août 2018 aux éditions Robert Laffont dans la collection La Bête Noir –  23 €  ; (685 p.) ;  23×14 cm

 – epub 14.99 € ;  (704 pages)

 4ème de couverture :

«Le pire des salauds, le meilleur des enquêteurs.
Paris, mars 1943. Une femme est arrêtée dans un bistrot du 10e arrondissement. Elle aurait franchi la ligne de démarcation munie de faux papiers, pour un trafic de métaux précieux. L’inspecteur principal adjoint Léon Sadorski voit dans cette enquête une parfaite occasion de s’enrichir. Mais il a d’autres soucis, notamment protéger Julie, la lycéenne juive réfugiée chez lui depuis la rafle du Vél’d’Hiv.
C’est alors qu’une affaire de lettre anonyme et d’adultère le conduit sur les plateaux du cinéma français de l’Occupation : parmi les jeunes actrices d’un drame tourné dans un couvent de dominicaines, l’inspecteur…

Voir l’article original 1 388 mots de plus

‘1984’ d’Orwell : 70 ans déjà ! (Vidéos)

Aphadolie

En 1949, George Orwell publiait le livre 1984 qui décrivait les mécanismes d’un totalitarisme du futur, il en connaissait déjà d’autres d’un passé récent. Cette description allait-elle se réaliser ?

1984 – Orwell - 2

En 1984, le monde devait être divisé entre trois régions en guerre perpétuelle les unes contre les autres : l’Océania, l’Eurasia et l’Estasia.

Les pays occidentaux, les régions d’Islam et celles centrées sur la Chine forment un parallèle crédible. Trois guerres de natures différentes sont impliquées : une guerre militaire, une guerre religieuse, une guerre économique. De tout temps, les affrontements guerriers ont servi entre autres choses à assurer la cohésion de ses propres forces. Une masse humaine tend constamment à se désagréger car chacun veut goûter aux délices de la vie plutôt que de seulement trimer, obéir et quelquefois périr.

Les haines entre chrétiens et musulmans sont profondes et enracinées dans le temps (des croisades au terrorisme), le désir…

Voir l’article original 1 054 mots de plus

Le coq et la perle

Throwback Thursday livresque [10] : Pavés livresques ou séries longues

Twin books

Bonjour à toutes et à tous ! En ce jeudi, on se retrouve pour jeter un coup d’œil dans le rétro avec le rendez-vous hebdomadaire proposé par Bettie Rose Books sur son blog 😉 Le principe : chaque semaine, Bettie lance un thème et il faut proposer un livre lu sur ce thème pour faire découvrir de petites pépites aux autres blogueuses et blogueurs et enrichir nos whishlists.

Cette semaine, le thème est :

Pavés livresques ou séries longues

Mon choix cette semaine :

C’est un livre particulier que je vous présente : le livre qui a fait de moi une grande lectrice. J’ai découvert Les piliers de la terre à l’école à l’occasion d’une lecture obligatoire et si certains étaient horrifiés par la taille du roman, de mon côté je me suis retrouvée littéralement transportée au Moyen Age lors de la construction de cette cathédrale monumentale et je…

Voir l’article original 45 mots de plus

Coupable(s) de Samuel sutra

Ju lit les Mots

Parution : 5 mars 2018 – Éditeur : Flamant NoirCollection : FLN.POLARS.THR. – Prix papier : 19,50€ – Prix Numérique : 5,99€ – Pages : 248 – Genre : Polar-Thriller-psychologique

Samuel Sutra confirme qu’il a plusieurs cordes à son arc littéraire, il manie aussi bien le genre caustique, drôle, cynique que le drame avec ce thriller-psychologique de grande qualité.

Un drame humain sert de toile de fond à cette intrigue, mettant l’accent aussi bien sur ces meurtres commis sur Paris que sur ce tremblement de terre à Haïti en 2010. Un tremblement qui a fait plus de 200 000 morts et autant de blessés…

Un sujet terrible, non seulement par l’ampleur de cette catastrophe, mais surtout parce que l’auteur nous parle de ces personnes avides et sans scrupules, dont la seule cause digne d’intérêt est la possibilité de s’enrichir, grâce à des projets immobiliers tous aussi bidons…

Voir l’article original 473 mots de plus

Les enfants du Pirée Kostas Moursélas

La viduité

cvt_Les-enfants-du-Piree_5665.gif

Comment continuer, escompter le quotidien, calculer dans nos compromis ? Comment surtout faire perdurer le récit, l’aventure et son insouciance ? Dans une prose déliée, où les histoires s’entrechoquent pour mieux donner un visage aux fantômes, Moursélas anime les déchirures ordinaires d’une bande d’amis. Sous la truculence, Les enfants du Pirée anime les souvenirs, réanime les regrets et invente la nécessité du récit.

Voir l’article original 603 mots de plus

(#409) David Joy – Le poids du monde | LES LIVRES DE K79

Coup de cœur rural Court résumé: Après avoir connu les champs de guerre, Thad rentre dans son village d’origine. Il y retrouve sa mère et surtout son meilleur ami Aiden. Avec celui-ci, il va … Source : (#409) David Joy – Le poids du monde | LES LIVRES DE K79