Héloïse, ouille ! – Jean Teulé

Book'n'all

J’avais pas vraiment accroché avec Les Lois de la gravité du même auteur, et comme j’avais encore ce bouquin, je me suis lancée pour avoir un autre avis

Le résumé :

Ile de la Cité, 1118. Théologien et dialecticien acclamé, Abélard était promis, aux dires de tous, aux honneurs de Rome. Chargé par le chanoine Fulbert de veiller à l’éducation de sa nièce, la moins candide qu’il n’y paraît Héloïse, le sage professeur prendra ses devoirs plus qu’à coeur – à corps, et à cris. Au programme : foin de grammaire ni de latin ! Rien de moins que l’amour, l’amour fol, absolu.

J’ai pas vraiment accroché.

J’ai été assez inspiré quand par le côté médiéval que j’aime beaucoup mais ça a pas suffit. J’ai eu quelques soupçon avec le nom d’Heloise et le résumé qui parle d’amour fou…et oui il ne s’agit de rien de plus qu’un 50 nuances…

Voir l’article original 98 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s