Nami Bianca Bellova

La viduité

NAMI-miseenpage.jpg

Un lac qui s’assèche, perd ressource et magie dans un désastre écologique apocalyptique. À partir de ce décor à l’atmosphère si finement captée, la vie d’un enfant se déploie. Nami se pare des atours d’un conte contemporain, sans grand espoir. Par ce roman froidement fascinant, Bianca Bellova entraîne dans une jolie hallucination, difficilement situable, aux confins du cauchemar soviétique.

View original post 603 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s