Mélancolie ouvrière de Gérard Mordillat

Les gens !

Lucie Baud est l’une des premières syndicalistes françaises qui, en 1905 et 1906 mena les grandes grèves dans les filatures de tissage de la soie à Vizille et Voiron. Elle est une de ces femmes exemplaires, de ces héroïnes du quotidien dont la vie familiale, la vie amoureuse et la vie militante ne sont qu’une seule et même vie, une vie vouée à briser  » l’infinie servitude des femmes « …

Un film de Gérard Mordillat d’après l’essai de Michelle Perrot. Avec Virginie Ledoyen, Philippe Torreton, Marc Bardé, Patrice Valota et la participation de François Cluzet et François Morel.

Disponible en précommande à 15 € (frais de port compris) jusqu’à fin aout au lieu de 23 €. Lien pour un complément d’information: Les mutins

Je recommande très vivement !

Claudia

Voir l’article original

Une réflexion sur “Mélancolie ouvrière de Gérard Mordillat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s