La flûte enchantée – 2

À la française ...

Dans l’intervalle, la nuit était venue tout à fait et le ciel se couvrait d’étoiles étincelantes. Tout d’un coup une lumière brillante perça les branches, la pleine lune monta, s’élevant au-dessus de la cime des arbres. Comme le prince Tamino, à l’aide de celte lueur argentée, regardait en l’air, il vit une figure féminine, sombre et en même temps lumineuse, se détacher sur le disque de la lune.

Elle semblait assise sur le bord de celle-ci comme sur un divan : sa longue robe noire, parsemée d’étoiles brillantes, flottait dans l’air, et le haut de son corps ainsi que sa tête paraissaient être dans la lune même. Sur son front splendide et fier étincelait une couronne royale d’où un voile noir et transparent descendait jusqu’à ses genoux. Tout autour d’elle volaient en quantité innombrable des chauves-souris et de noirs corbeaux.

Le prince Tamino se tenait droit et fixe, la regardant…

View original post 610 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s