Pierre Corneille

À la française ...

Pierre Corneille (1606-1684)

Corneille, né à Rouen, mort à Paris, est avec Racine le plus grand poète tragique du XVIIe siècle. Il a beaucoup écrit, surtout pour le théâtre. Ses principales œuvres sont: Le Cid (1636), Horace, Cinna (1640), Polyeucte, Pompée (1643), Rodogune (1645), Don Sanche d’Aragon (1650), Nicomède (1658). Sa meilleure comédie est Le Menteur (1644). Dégoûté un moment du théâtre par la chute de Pertharite (1652), il acheva la traduction de L’imitation de Jésus-Christ (1651-1656) qui renferme de grandes beautés. Revenu à la scène, il fit admirer son étonnante fécondité, sans rien ajouter à sa réputation, par une série d’œuvres où la vieillesse se fait sentir. La tragédie de Sertorius (1662) eut seule un vrai succès parmi ces dernières. Corneille s’est mis au rang des meilleurs prosateurs par la Lettre à Scudéry, les trois Discours sur le poème dramatique et les Examens de ses…

Voir l’article original 21 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s