Mathurin Régnier

À la française ...

Image

Mathurin Régnier (1573-1613)

Régnier, né à Chartres, mort à Rouen, a surtout cultivé la poésie satirique. Son père voulait faire de lui un abbé comme son oncle, le poète Desportes. Mais il n’eut de commun avec ce dernier que l’amour des vers; et même, ses œuvres, pleines de verve, bravent souvent l’honnêteté. Il est moins égal, moins soutenu, mais plus poète que Malherbe, contre lequel il a vivement défendu les poètes du XVIe siècle. Seize satires, trois épîtres, cinq élégies sont tout ce qu’il a écrit: une mort prématurée l’empêcha d’accroître son œuvre.

d’après: Morceaux choisis, prosateurs et poètes français, des origines de la langue à nos jours – Cours élémentaire

Image

Mathurin Régnier

View original post

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s