Et Paul Valéry reprend chair…Un été avec Paul Valéry sur France Inter.

Lire dit-elle

Du lundi au vendredi à 7h54

par Régis Debray

Après Proust, Montaigne, Baudelaire, Hugo, Homère… France Inter continue sa série d’ « Un été avec ». Cette année, c’est Paul Valéry qui est conté par Régis Debray.

Paul Valéry vers 1940Paul Valéry vers 1940 © Getty / Bettmann

L’écrivain Régis Debray justifie son choix du poète Paul Valéry par une dette qu’il a envers lui lorsque, emprisonné en Bolivie en 1967, il se remémorait des bribes de ses poèmes pour ne pas sombrer. Et plus encore, son analyse prophétique du monde actuel rend Paul Valéry nécessaire à bien des égards.

Le propos de l’écrivain, Régis Debray, consiste, au long de ces chroniques d’été, à restituer le chemin d’une vie mais aussi celui d’une pensée, celle du poète et écrivain Paul Valéry, né à l’automne 1871 à Sète et décédé à l’été 1945 à Paris.

Les poètes, par temps de détresse, sont plus secourables…

View original post 88 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s